L’Italienne à Alger de ROSSINI
www.compagnie-in-sense.frhttp://www.compagnie-in-sense.frshapeimage_1_link_0
 
 

Photos (Décor et spectacle a Mouffetard)

UNE FARCE

Chez les Arabes, Mustafa, le Bey tyrannique, ne supporte plus sa plus jeune épouse, Elvira : il veut se débarrasser d'elle et la remplacer par une de ces "Italiennes" dont l'esclave Lindoro lui a parlé.

Par le plus grand des hasards, échouent sur une plage deux Italiens : Isabella et son amant Taddeo. Elle, est séductrice et sûre d'elle, lui, un trouillard égocentrique.

Mustafa triomphe : il décide d'offrir à Lindoro sa liberté ainsi que sa femme et de les renvoyer en Italie accompagnés de la fidèle suivante Zulma pensant ainsi pouvoirprofiter de sa nouvelle vie trépidante avec l’Italienne et, fou d’amour, assouvir tous ses désirs.

Malchance, celle-ci n’est pas dupe. Usant de toute sa ruse elle mène Mustafa par le bout du nez... Quand elle aperçoit Lindoro (son amour perdu pour lequel elle entreprit ce voyage désespéré) elle redouble d’efforts et met en scène une mascarade grotesque où elle distribue les rôles : Taddeo devient son oncle, Lindoro son esclave personnel et Mustafa... le chef des Pappataci : une  nourriture et de vin.

C’est par ce plan astucieux que les Italiens parviennent à s’échapper. Mustafà quant à lui... renoue avec sa femme... Tout est bien qui finit bien...!?

Article publié le 10 Juin 2010 http://www.lestroiscoups.com/article-l-italienne-a-alger-de-giovanni-rossini-critique-de-vincent-morch-theatre-mouffetard-a-paris-52041093.htmlhttp://www.lestroiscoups.com/article-l-italienne-a-alger-de-giovanni-rossini-critique-de-vincent-morch-theatre-mouffetard-a-paris-52041093.htmlshapeimage_3_link_0
Critique du 21 Mai 2010 http://www.ruedutheatre.eu/article/927/l-italienne-a-alger/http://www.ruedutheatre.eu/article/927/l-italienne-a-alger/shapeimage_4_link_0